Mousse latex

LES PROCÉDÉS DE FABRICATION

Les différences entre
le latex Talalay et le latex standard Dunlop

En 1929 Dunlopillo (qui s’appelait Dunlop Rubber Company) inventa la mousse de latex. Le procédé original nommé ‘Dunlop’ ou procédé ‘ Standard’ est de nos jours utilisé couramment par les fabricants dans le monde entier. Ce procédé a été grandement amélioré dans les années 1950, c’est le procédé Talalay (nommé d’après ses concepteurs). Seulement trois (3) fabricants au monde utilisent le procédé Talalay. Le coût de production des moules est considérablement plus élevé, environ 10 fois le prix d’un moule de procédé standard. De plus, le procédé Talalay demande plus d’énergie que le procédé standard. Le procédé amélioré de type Talalay produit une mousse latex de qualité supérieure.

LE PROCÉDÉ STRANDARD

Un mélange de latex naturel et de latex synthétique comprenant les additifs nécessaires (agent de vulcanisation, solidifiant et antioxydant) est moussé mécaniquement à l’aide de savon et d’air. Plus l’air est incorporé à la mousse, moins dense et plus moelleux est le produit fini. La mousse est dirigée par tuyau vers une série de moules qui défilent devant un opérateur. Lorsque les moules sont pleins, les couvercles sont refermés. La solidification de la mousse à l’intérieur du moule se produit grâce aux agents de solidification présents dans le mélange. Les moules sont passés dans un four à vapeur à une température de 110 °C. L’action de la chaleur provoque la vulcanisation du produit. À la sortie du four, les moules s’ouvrent automatiquement. Les blocs de latex sont prêts à être retirés des moules, puis lavés (certains manufacturiers ne lavent pas les blocs) et séchés.

LE PROCÉDÉ TALALAY

Le mélange (similaire au procédé standard) est préparé et versé dans les moules. Les moules ne sont pas remplis , la quantité versée est en fonction de la densité (fermeté) de la mousse. Des moules spéciaux en aluminium sont équipés d’un grand nombre de pics (approximativement 20,000 pics dans chaque moules et couvercles de moules). Les pics ont deux fonctions, transférer la chaleur vers le cœur du moule (la mousse de caoutchouc est un mauvais conducteur de chaleur) et créer des perforations qui favorisent le séchage éventuel. Les moules sont équipés d’un joint d’étanchéité au périmètre et possèdent des canaux internes dans lesquels un liquide glycol/eau de transfert de chaleur peut circuler. Une fois les moules partiellement remplis de mélange de latex ils sont refermés et mis sous vide lorsque le mélange a refroidi. La mise sous vide provoque l’expansion de la mousse qui remplie complètement le moule. Un deuxième joint interne, semi-perméable, en papier permet de retirer l’air du moule sans toutefois aspirer le mélange de latex. La mousse est congelée en exposant le moule à une température de -30 °C et en faisant passer du gaz de dioxyde de carbone dans le bloc ce qui provoque la solidification de la mousse. C’est à cette étape que les bulles d’air individuelles s’interconnectent. Lorsque la solidification est complétée le moule est progressivement chauffé à 110 °C pendant quelques minutes. La chaleur « vulcanise » le caoutchouc pour lui donner son élasticité naturelle. Les blocs de mousse sont retirés des moules, lavés afin de retirer les surplus de savon, séchés et inspectés.

LES AVANTAGES DU PROCÉDÉ TALALAY

La structure uniforme des cellules de la mousse Talalay fournit une élasticité et une durabilité supérieure. La mousse Talalay possède un rebond plus rapide que la mousse du procédé standard qui est moins élastique, donc moins durable. Les cellules interconnectées de la mousse Talalay favorisent la ventilation, ce qui donne un produit qui respire mieux. La chaleur et la transpiration sont évacuées plus facilement. Les pores de la mousse du procédé standard sont isolés les uns des autres (les bulles d’air ne sont pas interconnectées sans l’étape de la congélation) et n’évacuent pas la chaleur corporelle et la transpiration aussi bien. De plus, les blocs de latex standards possèdent une peau qui recouvre les cotés et les extrémités ce qui empêche la mousse de bien respirer. L’âme entière du bloc de latex Talalay est vulcanisée grâce aux milliers de pics métalliques qui favorisent le transfert de chaleur dans tout le bloc pendant le procédé. Le procédé standard chauffe le produit de l’extérieur du moule seulement, empêchant le cœur du bloc d’être vulcanisé (comme un gâteau qui n’est pas cuit au centre) uniformément. Les blocs de mousse Talalay sont donc plus élastiques et plus durables que les blocs de mousse produits avec le procédé standard.

Visitez notre salle de montre pour plus de détails!

Chaque commande est un défi que nous relevons dans les plus hauts standards de qualité et d’exigence. Appelez-nous 450 471-8929 ou sans frais 1 877 471-8929 pour plus d’information. Ou rendez-nous visite